Consultation pour Troubles des Apprentissages Scolaires

Les Troubles Spécifiques des Apprentissages (TSA) correspondent à des difficultés dans un domaine particulier du fonctionnement cognitif qui altèrent la scolarité de l’enfant. Ils touchent plus entre 10 et 20% de la population ce qui signifie qu'au moins un enfant par classe est atteint d'un TSA.

Pour poser un diagnostic de TSA, il faut exclure un trouble global c'est-à-dire une déficience intellectuelle, d’où l’obligation de faire un test de QI au préalable du bilan neuropsychologique.

Il faut également s’assurer du bon fonctionnement des sens notamment l’audition et la vision. Par exemple, il est nécessaire d’éliminer un déficit auditif pour un diagnostic de dysphasie, ou d’autisme et un trouble visuel pour un diagnostic de dyspraxie, de dyslexie ou d’un trouble des gnosies visuelles.

 

Une consultation spécialisée TSA pour qui ?

Pour enfants TDAH, Dysphasiques, Dyslexiques-dysorthographiques, Dyspraxiques, Dyscalculiques, dysmnésiques...

Mais aussi et surtout pour les enfants présentant des difficultés scolaires non encore identifiées : difficulté de concentration à l'école, difficulté pour parler, pour comprendre, difficultés en mathématiques....

 

Comment se déroule la Consultation ?

La consultation débute toujours par un entretien familial afin de comprendre le développement de l'enfant et ses difficultés rencontrées

Par la suite, un test de QI doit toujours être proposé (sauf s'il a déjà été réalisé il y a moins de deux ans).

  • Evaluation des capacités intellectuelles (test de QI ou test psychométrique (WISC IV, WPPSI IV, WAIS IV)

En fonction des difficultés identifiées, un autre bilan est proposé :

  • Evaluation des capacités attentionnelles

  • Evaluation des capacités mnésiques
  • Evaluation des capacités visuo-constructives

  • .....

A la fin de la consultation, des conseils pédagogiques sont donnés à la famille et au corps enseignant afin de soutenir les apprentissages de l'enfant.

Si cela s'avère nécessaire, une rééducation neuropsychologique peut être proposée.

 

Définitions des principaux TSA :

Les Troubles du Langage Oral : la DYSPHASIE

Devant un retard significatif et durable du développement du langage, on parlera de dysphasie. Le bilan permettra de faire la distinction entre un simple retard qui se comblera progressivement et une dysphasie.

Il existe différentes sortes de dysphasie qui s’expriment différemment selon l’atteinte. Ainsi, on distinguera les dysphasies réceptives et les dysphasies expressives.

Troubles fréquemment associés :
Trouble de la Mémoire à Court-terme et de la mémoire de travail auditivo-verbale

Les signes d’alertes :
Retard de prononciation des premiers mots, des premières phrases
L’enfant semble ne pas comprendre quand on s’adresse à lui

Un bilan orthophonique est nécessaire. 

 

Association de parents : Avenir Dysphasie Loire :

Articles :

Bussy, G., Marignier, S., Marguin, J., Lesca, G., des Portes, V., Rousselle, C. (2010). La dyspraxie verbale : trouble complexe du neurodéveloppement. ANAE, 110.

Bussy, G., Marignier, S., Marguin, J., Lesca, G., des Portes, V., Rousselle, C. (2010). Vitesse de traitement de l’information dans la dyspraxie verbale. ANAE, 110.

Bussy, G., Marignier, S., Lesca, G., des Portes, V. (2011). Dyspraxie et dysphasie : l’hypothèse commune du trouble de l’apprentissage procédural implicite. ANAE, 111, 31-35.

Bussy, G., Pritzy, M. (2013). Coocurrence langage-motricité : de la normalité au pathologique. Langage & Pratiques,

 

Les troubles du langage écrit : la DYSLEXIE

Ces troubles ne se manifestent qu’à l’entrée en primaire. En effet, auparavant l’enfant présente ces troubles mais comme il n’y est pas confronté on ne s’en aperçoit pas. Ainsi, le diagnostic de dyslexie ne peut être porté avant l'âge de 8-9 ans.

Le diagnostic de dyslexie (trouble de la lecture) est très souvent associé à la dysorthographie. Cela se manifeste par des difficultés dans l’acquisition de la lecture et de l’orthographe. 
Les troubles du langage écrit sont fréquents dans les suites de troubles du langage oral

Troubles fréquemment associés :
Trouble de la Mémoire à Court-terme et de la mémoire de travail auditivo-verbale
Dysgraphie (l'écriture est de mauvaise qualité)
Troubles d’acquisition des faits numériques (table de multiplication non sues par cœur)

Signes d’alerte :
La lecture n’est pas acquise en fin de CP
L’enfant fait des confusions de sons
L’enfant a une dysphasie ou a eu un retard de langage oral

Un bilan orthophonique est nécessaire.

Article scientifique :Bussy, G., Krifi-Papoz, S., Frenay, C., Vieville, L., Curie, A, Rougeot, C., Rousselle, C., des Portes, V., Herbillon, V. (2011). Apprentissage procédural implicite dans la dyslexie de surface et la dyslexie phonologique. Revue de Neuropsychologie, 3(3), 141-6

Les troubles du développement moteur : la DYSPRAXIE et le TAC

On distingue les dyspraxies du Trouble d'Acquisition de la Coordination (TAC). 
Les praxies sont des gestes appris culturellement (ex. manger avec des baguettes en Asie et avec une fourchette en Occident) alors que le TAC renvoie a des troubles moteurs non culturels (ex. la marche). 
Il existe différentes formes de dyspraxie que le bilan permettra de distinguer. La même personne peut présenter plusieurs dyspraxies. 

 

Signes d'alerte :
Naissance prématurée
Développement tardif de la marche (> 18-20 mois)
Maladresse
Difficultés pour s'habiller (fermetures éclairs, boutons, lacets...)
Gestes peu précis
Difficultés pour colorier, dessiner, écrire, découper
N'aime pas les puzzles ou jeux de construction
Difficultés pour apprendre à faire du vélo
Difficultés pour sauter sur un pied

Troubles fréquemment associés :
Dyscalculie (difficultés en mathématiques)

 

Un bilan ergothérapique est nécessaire


Les Troubles de la concentration : le TDAH


Le Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité est fréquent dans la population pédiatrique. Il touche plus souvent les garçons que les filles. De plus, les garçons présentent souvent les deux composantes (Hyperactivité et Trouble de l'Attention) alors que les filles présentent plus souvent un trouble de l'attention isolé. 

Signes d'alerte
Hyperactivité (agitation motrice)
Difficultés de concentration même lors d'activités ludiques
Evitement des activités nécessitant un effort mental soutenu
Impulsivité
Pertes d'affaires
Oublis fréquents
Ne peut suivre plusieurs consignes à la fois. 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×